Home

Accueil » La collégiale » Architecture » Un édifice roman majeur » Une énigme

Rechercher

Une énigme

La collégiale surgit, au début du 11e siècle, dans une région éloignée de tout centre culturel et économique important, sans doute encore largement couverte par la forêt charbonnière. Une construction comme celle-ci suppose des connaissances techniques remarquables pour l’époque et des ressources financières très importantes, qui, à elles seules, devaient presque concurrencer celles de puissants seigneurs territoriaux contemporains.

Les travaux ont, bien sûr, été menés en plusieurs campagnes, s’étalant sur près de deux siècles. Il n’empêche, la question se pose : comment le chapitre, installé à Soignies depuis juste un siècle, a-t-il pu avoir acquis vers l’an mille, le statut et les moyens lui permettant de se lancer dans pareille entreprise ? Car n’entreprend pas la construction d’une vaste église qui veut, dès lors que ses dimensions reflètent sa place dans la hiérarchie du diocèse, de Cambrai à l’époque. Or, jusque là, il n’y a guère de traces d’un culte important rendu à saint Vincent

Un site CMS développé par Easy-Concept pour l’ASBL musée du Chapitre - Soignies.
Textes de Caroline et Jacques Deveseleer • Photos Guy Focant login