Home

Accueil » La collégiale » Art » Un art au service du culte » La châsse de Saint Vincent

Rechercher

La châsse de Saint Vincent

Il s'agit d'une œuvre néogothique avant la lettre, réalisée en 1803 par Gaspard Sagemans de Bruxelles. Réalisée en argent partiellement doré et laiton, la châsse actuelle est une copie libre de la châsse du 13e siècle, détériorée à la suite de son enfouissement dans le cloître durant la période révolutionnaire française (1794-1799).

En forme de coffre sous bâtière, elle est animée sur les longs côtés par les figures des douze apôtres et des bustes d’angelots ailés, tandis que sur les pignons apparaissent le Christ et la Vierge. Les versants du toit sont ornés de médaillons figurant, d’une part, saint Vincent et ses deux fils, saint Aubert et saint Ghislain et, d’autre part, sainte Waudru et ses filles, sainte Aldegonde et sainte Aye.

D’après une étude réalisée à l’Institut du Patrimoine artistique, les éléments remployés de l’ancienne châsse sont certains chapiteaux de colonnettes et des plaques métalliques décorées de motifs végétaux stylisés.

Un site CMS développé par Easy-Concept pour l’ASBL musée du Chapitre - Soignies.
Textes de Caroline et Jacques Deveseleer • Photos Guy Focant login