Home

Accueil » La collégiale » Histoire » Des chanoines pour quoi faire ? » Dignitaires

Rechercher

Dignitaires

Le chapitre de Soignies connaît trois principaux dignitaires :


  • le prévôt, le « chef de corps », est nommé par le comte de Hainaut et reçoit, à partir du 14e siècle, deux prébendes au lieu d’une. C’est le chef temporel, qui représente officiellement l’institution, signe les chartes, a la responsabilité de la gestion des biens et la défense des intérêts matériels du chapitre, reçoit le serment d’obéissance des nouveaux chanoines, etc. ; vu son rang, il bénéficie de préséances : il occupe la stalle la plus proche du chœur, reçoit en premier lieu l’encens, etc.
  •  le doyen, le « pasteur des membres », est élu par ses pairs. Il exerce la direction spirituelle de la communauté. A ce titre, il a d’importantes prérogatives disciplinaires, qui s’exercent tant au chœur qu’à l’extérieur. En principe, il doit donc résider toute l’année à Soignies.
  • le trésorier, « gardien de l’église », est nommé par le comte de Hainaut. Il est responsable de tout l’aspect matériel du culte et notamment du luminaire de la collégiale. Il est également commis à la garde du corps de saint Vincent et des autres reliques, il gère les offrandes et procède aux réparations.

 

 

Un site CMS développé par Easy-Concept pour l’ASBL musée du Chapitre - Soignies.
Textes de Caroline et Jacques Deveseleer • Photos Guy Focant login